LA PERTE D'UN ÊTRE CHER...

Perdre un être cher, ça vous change..
Perdre un être qui vous a donné la vie, ça vous transforme !
 

Vos proches essaient tant bien que mal de vous consoler, mais au fond de vous (vous savez qu'ils font tout leur possible, qu'ils essaient de bien faire, mais à la longue ça vous énerve), vous n'avez envie, que d'une seule chose: qu'on vous rende ce qui est perdu, qu'on vous ramène l'être qui n'est plus (le déni est bien souvent plus dévastateur que vous ne pouvez l'imaginer).

Quand vous "essayez " de vous rendre compte que ce n'est pas possible, on vous dit: "ça va aller, le temps guérit les blessures", mais on oublie de vous dire qu'il faut que vous décidiez de panser vos blessures de vous-mêmes, malgré tout, afin que le temps puisse les guérir.

Et là, vous vous dites: "finalement ça ne va pas aller de sitôt ! " (quand la peur de vivre s'avère être plus grande que celle de mourir, la peur d'avancer et d'oublier le peu de souvenirs que vous ayez eu à partager... se greffer à la douleur et finalement y trouver réconfort...)



Parce que ce n’est jamais facile de voir partir, quelqu'un à qui l'on tient vraiment, contrairement aux autres, je vous dirai : pleurez autant que vous le pouvez (parce que les larmes qui ne coulent pas, sont souvent celles qui nous détruisent ), pleurez comme vous le voulez (mais sachez devant qui pleurer et où pleurer !

Mais dites vous, qu’un beau jour, vous devrez arrêter de pleurer et essayer d’aller de l’avant, apprendre à sécher vos larmes et à regarder vers l’avenir (de quel avenir me parles tu ? Moi qui voulait le (la) rendre heureux, lui dire merci pour tous ses sacrifices, moi qui voulais le (la) rendre fièr(e), comment je fais maintenant qu’il (elle) n’est plus ? De quel avenir me parles tu ?)   

La vie ne s'est jamais arrêtée pour autant qu’il y ait eu tant et tant de morts, la vie, notre vie à nous, continue belle et bien !

"Vivre est un acte de courage et tout acte de
courage est un acte d'Amour" 
Paulo Coelho...


Alors, prenons sur nous et vivons notre vie sur terre, pour ceux et avec ceux, qui sont déjà là haut dans les cieux, personne ne nous dit que ce sera facile, mais prenons la peine d'essayer ...